Comment gagner des followers grâce au snack content

En France, nous sommes plus de 76% à utiliser les réseaux sociaux, et ce, principalement via nos téléphones portables. Instagram, TikTok, Facebook, mais aussi des réseaux sociaux orientés B2B comme LinkedIn viennent rejoindre les canaux de communication déjà bien installés comme YouTube, parmi les terrains de jeux préférés des marketeur.ses. Avec des temps d’attention toujours en baisse et la multiplication du temps passé sur les écrans depuis la pandémie, les spécialistes du content marketing se doivent de rivaliser de créativité pour proposer du contenu qualitatif pour leurs marques. Ces nouveaux types de contenus se regroupent sous le doux nom de snack content, soit des micros formats, facilement consommables qui promettent aux utilisateur.rices de les divertir et de les éduquer, et aux entreprises de générer de nouveaux leads, notamment en augmentant leur communauté. Faisons un point sur les différents types de snack content, les réseaux sociaux les plus utiles pour développer votre business, et enfin, sur la façon la plus efficace de gagner en abonnés sur ces différents réseaux.


1. Quels sont les différents formats du snack content ?

2. Liste des principaux réseaux sociaux pour votre entreprise

3. Comment gagner des abonnés et agrandir votre communauté grâce au snack content


1. Quels sont les différents formats du snack content ?


Bien maîtrisé, le snack content, c’est l’assurance de développer votre identité de marque et de sortir du lot en quelques secondes. Mais, pour ce faire, il s’agit de respecter une recette savamment concoctée par nos algorithmes, pour le plaisir de ses utilisateur.ices. Au menu : des formats (très) courts (jamais plus de 2 minutes) pour des contenus audacieux (pensez émotion, humour et storytelling pour vous lier à votre cible). L’idée : vos contenus doivent être excitants et facilement partageables, pour être les plus engageants possibles !


  • La vidéo courte


Pre-rolls sponsorisés avant une vidéo YouTube, campagnes social ads et publicités, mini-interview de dirigeants ou collab', témoignages clients, chiffres clés présentés en motion design, teasers d'événements… La vidéo, c’est LE support d’inbound marketing incontournable !




Pomelo tip 👉 N'oubliez pas d'uploader vos vidéos directement sur le canal choisi et si possible, d'ajouter des sous-titres !


  • Le GIF (prononcez jif)


Des images animées qui illustrent avec humour votre pensée et vous font donc gagner en capital sympathie. À saupoudrer un peu partout, y compris dans vos campagnes d'emailing et autres newsletters.



gif

Crédits : Giphy


  • Le post


Une occasion de délivrer une info à vos follolos, d’ouvrir une discussion qui fait grimper les taux d’engagement ou encore de leur présenter une vidéo, un lien vers un article plus long sur le sujet, de teaser sur un évènement ou encore de célébrer une réussite.





  • L’infographie


Idéale pour les infos techniques, les chiffres, les notions complexes et même les plus simples car elle est mémorable et attrayante.





  • Le mème


En surfant sur les tendances des réseaux sociaux, le mème utilise l’humour pour participer à ce qui fait rire et unit les internautes à un instant T.





  • Le carrousel





Plusieurs panneaux, images, textes en motion design qui permettent de donner de l’info à votre communauté.


  • La citation


Motive, inspire et donc… donne envie de faire partie de votre crew !





Pomelo tip 👉 Évitez les citations déjà lues mille fois 🙏🏼


  • L’audio


Depuis quelques années, le podcast connaît un essor sans précédent. Partager des mini-extraits de vos podcasts sur vos RS peut constituer un excellent moyen de produire du contenu.





Pour que votre stratégie de snack content touche sa cible en plein cœur et vous permettre d’atteindre vos objectifs de ventes, il s’agira de varier les plaisirs (comprenez contenus), d’étudier vos ROI pour affiner vos futures campagnes ou montrer leur efficacité à qui de droit et enfin, l’incorporer savamment à une stratégie marketing plus globale incluant des contenus longs et plus poussés.


2. Liste des principaux réseaux sociaux pour votre entreprise


Selon un rapport wearesocial & Hootsuite, en 2021, les Français.es passent en moyenne 1 heure et 41 minutes par jour sur les réseaux sociaux. Ce temps-là, ils le passent certes à regarder ce que fait leur entourage, mais aussi des inconnus, des influenceurs et… des marques ! Désormais, les social ads sont partout, et les frontières entre réseaux sociaux B2B et B2C sont de plus en plus poreuses. Parmi les réseaux sociaux généralistes, on retrouve :


En B2C :

  • Facebook

  • Instagram

  • TikTok


En B2B :

  • LinkedIn


Les deux, mon capitaine :

  • Twitter

  • YouTube


À cette liste on peut également ajouter des réseaux plus spécialisés comme :

  • Snapchat (si votre cible a entre 15 et 34 ans)

  • Twitch (si vous êtes dans un univers affilié au gaming)

  • Pinterest (si vous appartenez au domaine du lifestyle, de l’art, de la déco, etc.)


Pomelo tip 👉 Même si Pinterest reste un réseau social thématique, il est intéressant de rendre les images de vos sites « épinglables » par les internautes sur ce média, afin d’améliorer votre référencement.


3. Comment gagner des abonnés et agrandir votre communauté grâce au snack content


Quand on est social media manager et/ou que l’on travaille au service communication d’une entreprise, les objectifs doivent être clairement définis, tout comme les cibles. Ainsi, on peut établir quels messages transmettre, sur quel ton, quelle forme et quels canaux. Pour exploiter votre snack content au maximum de ses capacités et en tirer tout son suc, voici les 10 commandements à suivre :


La cohérence tu adopteras


Les personnes qui tombent sur vos pages doivent comprendre immédiatement ce que vous faites, votre univers et la solution que vous apportez. Veillez donc à remplir soigneusement TOUTES les infos de vos bios et pages (aussi utile pour être bien référencé) et à garder une cohérence éditoriale et graphique pour séduire vos prospects.


Autre aspect très important sur les réseaux sociaux, l’expérience utilisateur. Tout doit se penser en mobile-first. En France, par exemple, le trafic internet provient à 56,9% des téléphones portables. Preuve supplémentaire s’il en faut, même YouTube a lancé ses shorts, des formats de micros vidéos en format téléphone.


Le timing tu maitriseras


On ne le répètera jamais assez, la qualité vaut mieux que la quantité. Mais, en matière de snack content, la régularité, ça compte. En plus d’être régulier, mieux vaut poster le plus souvent possible (sans spammer…). Difficile de déterminer la fréquence idéale puisque tout dépend de votre contenu, cible, produit/service et du réseau social, même si certain;es expert.es du marketing se sont amusés à compiler les meilleures heures pour chaque réseau. pour vous aider à être régulier, le calendrier édito est votre ami 😉


Pomelo tip 👉 pour connaître sa cible, il faut étudier ses habitudes. Sur Instagram (mais pas que), vous pouvez regarder la portée de vos publications en fonction par jour/heure.


Ton référencement tu soigneras


Pour filer le parfait amour avec les algorithmes des moteurs de recherche, mais aussi ceux des réseaux sociaux, choisissez vos mots ! Descriptions de vos vidéos, posts, légendes… mettez-vous dans la peau de vos cibles pour vous demander quelle solution / information / conseil elles recherchent et trouver ainsi les mots-clés les plus pertinents.


Tous les codes tu maitriseras


Même s’il existe des règles absolues à appliquer à tous les réseaux utiles à votre business, chaque réseau possède ses spécificités. À vous d’en connaître tous les secrets pour performer au mieux. Par exemple, sur Instagram, il conviendra d’exploiter au mieux le potentiel des stories (en identifiant personnes, lieux et en mettant des hashtags), sur Twitter, de regarder les hashtags qui trendent, sur TikTok, d’utiliser la musique la plus prisée, sur LinkedIn, de poster du contenu exclusivement business, etc. etc.


L’engagement tu susciteras


C’est l’intérêt premier du snack content, l’engagement. Alors, en plus de produire du contenu de qualité qui émeut, surprend et informe, on n’oublie pas d’ouvrir les discussions, posts, stories, et autres tweets en posant des questions, en lançant des débats et pourquoi pas, en organisant des jeux concours ! Rappelez-vous, c’est un bon taux d’engagement qui vous permettra de pousser vos contenus suivants vers le sommet des fils d’actu ! Enfin, sachez que tous les engagements ne se valent pas. Généralement, on considère que like < commentaire < partage < enregistrement. Une formule à prendre avec des pincettes puisque les algorithmes changent souvent et la formule magique n’est pas la même suivant les réseaux.


Pomelo tip 👉 Prenez le temps de répondre à TOUS les commentaires, à donner de l’importance à TOUS vos followers. Une tâche que vous pouvez accomplir en interne ou via des community managers


Subtilement tu inciteras


Normalement, votre snack content est censé être si délicieux qu’il attire vos prospects à vous, tout seul. Mais, pour booster la portée de vos contenus, il faut influencer subtilement vos cibles à les partager. Pour ce faire, plusieurs techniques tirent leur épingle du jeu, du CTA (Call To Action) discret aux partenariats - avec des influenceurs (surtout pour Instagram et TikTok) ou avec des médias comme dans l’exemple ci-dessous avec le Slip français X Konbini - ou encore en utilisant vos propres collaborateur.rices. En effet, sur LinkedIn, on peut automatiser les notifications de l’entreprise pour que chaque jour, ils reçoivent (et donc partagent) leur contenu préféré.





Tous tes canaux tu relieras


Produire du contenu, c’est du temps, de l’argent et une sacrée dose de créativité. Une fois vos campagnes lancées, ce serait dommage qu’elles ne trouvent pas leur public, n’est-ce pas ?! Pour que tous vos prospects, cibles, collaborateur.rices soient au courant de tout, n’hésitez pas à rappeler un peu partout les réseaux sur lesquels vous communiquez (signature de mail, site internet, etc.).


Discrètement tu espionneras


Pour vous inspirer de ce qui se fait de mieux (sans plagier), mais aussi pour voir les sujets qui intéressent votre cible, les hashtags qui prennent, les sujets qui engagent. Vous pouvez aussi interagir directement sur les pages, profils et groupes de la concurrence, pour vous faire connaître d’une cible qui partage déjà les intérêts que vous défendez.


Du temps tu gagneras


Trouver les bons leviers, s’abonner aux bons comptes, connaître sa cible sur le bout des doigts et exploiter les possibilités des différents réseaux sociaux au maximum pour produire du snack content qui fera de n’importe quel quidam un lead qualifié et un follower fidèle… ça prend du temps ! Pour ne pas vous épuiser, varier les plaisirs et tenir sur la longueur, il faut planifier, se former ou déléguer et souvent… réutiliser. Votre contenu peut être déclinable sur les différentes plateformes, tant que vous en respectez les codes. Par exemple, si vous voulez communiquer sur un événement à venir, rien ne vous empêche de tweeter avec une courte bande-annonce, de mettre sur Instagram la photo des têtes d’affiche présentes et enfin, de proposer un article plus fourni sur le contenu de cet événement sur la page LinkedIn de votre marque.


Pomelo tip 👉 Sur Twitter, vous pouvez utiliser des « twitter cards », soit des templates de photos, carrousels et autres formats pour vous aider à trouver l’inspiration sans trop perdre de temps.


Ton ROI tu mesureras


Comme pour toutes les actions marketing, il convient de définir à l’avance des KPI (Key Performance Indicators) pour mesurer le succès de vos actions et ainsi, ajuster votre stratégie social media. Analyser ses données permettra d’affiner vos hashtags, de connaître mieux votre cible et ce qu’elle cherche et comment elle le cherche, mais aussi son contenu préféré et les moments de la journée où elle le consomme. De plus, des ROI satisfaisants convaincront vos collaborateur.rices de vous donner encore plus de budget et de latitude dans la création de contenu.


Commandement bonus : le # à la perfection tu manieras


Ah… Le fameux hashtag ! Utiles pour être trouvés facilement, ils doivent être étudiés avec précision. Pour cartonner dans l’art du hashtag, la première chose à faire est d’aller regarder ceux empruntés par la concurrence. Ensuite, vérifier que ceux que vous choisissez soient pertinents, relativement simples à mémoriser et qu’ils ne soient pas déjà utilisés dans un tout autre contexte (gare au bad buzz !). Pensez à varier les hashtags pour qu’ils correspondent au contenu que vous publiez. Pour plus de lisibilité, détachez-les de la légende et n’en mettez pas trop ! Mieux vaut quelques hashtags qui font mouche que des dizaines qui ne servent à rien.


Pomelo tip 👉 Sur internet, il existe des générateurs de hashtags pour les pannes d’inspirations !


À l’ère du mobile first et des réseaux sociaux, avoir une stratégie social media n’est plus une option pour faire connaître ses produits et services. En cherchant de plus en plus de contenu sur leurs marques préférées directement via ces réseaux sociaux, les utilisateur.rices poussent les marketeur.ses à se renouveler plus vite que l’éclair en leur proposant du contenu toujours plus excitant, engageant et partageable ! Une aubaine pour les spécialistes de content marketing qui s’en donnent à cœur joie pour rendre leur snack content toujours plus alléchant.


Chez Pomelo, nous avons à cœur de co-créer avec vous une stratégie marketing qui envoie ! Au menu conseils, échanges, savoir-faire…





Vous souhaitez voir de quoi nous sommes capables ? Suivez ce 🍊!