• Raphaëla

Devenez incollable sur les formats du Motion Design !


La vidéo est devenue indissociable de notre vie. Elle revêt chaque jour une part plus importante du trafic visuel, si bien que les entreprises s’en sont emparées pour en faire un de leurs outils marketing favoris ! Le résultat ? Selon une étude, 87% de ces experts du marketing se disent ravis du retour sur investissement obtenu par ce levier de communication. Que ce soit pour gagner en notoriété, pour transformer vos prospects en clients ou tout simplement pour présenter votre produit ou service, la vidéo n’est plus un outil négligeable pour votre business. Depuis plusieurs années, on assiste à l’avènement d’une de ses formes les plus attrayantes, le motion design. Véritablement capable de donner vie à n’importe quelle donnée sans se soucier des contraintes logistiques ou créatives, cette branche de la communication vidéo offre à ses utilisateurs un éventail très large de possibilités. Basé sur les techniques du dessin animé « traditionnel », le motion design a évolué et se décline désormais sous de nombreux formats, que voici :


1. L'animation 2D

2. L’animation 3D

3. L’habillage graphique

4. Le stop motion

5. Le whiteboard animation

6. L’animation typographique

7. Le collage



1. L’animation 2D


Descendante directe de l’animation traditionnelle, l’animation 2D est utilisée sur tous les supports. Les sujets sont dessinés en 2 dimensions, mais leurs mouvements sont régis par des vecteurs, ce qui rend leur animation plus facile et aisément déclinable pour le motion designer, contrairement à l’animation traditionnelle qui suppose de dessiner les plans image par image, arrière-plan compris !



Crédits : Pomelo pour Quonto


N. B. : Les animations 2D, 3D, le collage, etc. peuvent être mélangés les unes aux autres ou encore se combiner à des tournages en prises de vues réelles. Quand la vidéo est entièrement en 2D, 3D, ou autre format, on ajoute l’adverbe anglais full devant.



2. L’animation 3D


L’animation 3D, c’est, comme son nom l’indique, une animation tridimensionnelle. Insufflant encore plus de réalisme aux personnages et aux objets, elle est devenue ultra-populaire et on l’utilise un peu partout, que ce soit dans les courts et longs métrages, les publicités, les vidéos sur les réseaux sociaux, mais aussi les tutoriels, les jeux vidéos, etc. Cette technique permet, par exemple, de présenter le fonctionnement d’un produit difficilement matérialisable, facilement.



Crédits : Dyson



3. L’habillage graphique


Habiller graphiquement une vidéo, c’est utiliser le motion design pour lui donner une patte. Utilisant une typographie identifiable et des transitions cohérentes, le contenu sera immédiatement identifiable par votre audience. Une façon simple de faire passer des informations sur le produit présenté, comme dans cette réalisation de notre équipe Pomelo pour la marque Urban Circus :




4. Le stop motion


Vous vous souvenez sans doute du film d’animation Wallace et Gromit ? C’est ce chef d'œuvre qui a, en partie, fait connaître le stop motion au grand public. Le principe est de mettre en action un sujet réel (photographie, pâte à modeler…) filmé image par image, comme pour le dessin animé, de manière à donner l’illusion du mouvement. La communication a bien compris le parti qu’elle pouvait tirer de ce type d’animation et de la forte émotion qu’il saura provoquer chez le spectateur.



Crédits : DSG pour Olympus



5. Le whiteboard animation


Le motion design n’est pas adapté seulement aux films d’animation ou à la publicité, loin de là ! L’éducation est un des autres objectifs de ce mode d’expression. L’animation whiteboard, consiste à expliquer des faits sur un tableau blanc, tout simplement. Un moyen efficace de faire retenir à votre audience un grand nombre d’informations. Ce type d’animation sera utilisé notamment dans le e-learning, mais aussi en guise de support publicitaire, comme dans ce spot pour une compagnie d’assurance :



Crédits : Alan Aponte



6. L’animation typographique


Certaines agences font le pari de mettre le moins d’images possible dans leurs vidéos, voire pas du tout. Une stratégie qui peut s’avérer gagnante dans le cas où le contenu animé (chiffre et lettres) est fait d’une manière assez captivante et originale pour embarquer le spectateur. Comme dans cet exemple du designer Mathijs Luijten :


Crédits : Instagram @mathijsluijten



7. Le collage


Idéal pour donner du relief aux vidéos, cette technique consiste à superposer ou à intégrer des couches de textures différentes, comme quand on fait… du collage ! Un genre de motion design original et très esthétique, comme en témoigne cette animation pour l’annonce du festival Pinterest :


Crédits : Pinterest



Le motion design n’est pas un médium figé, les styles et les tendances évoluent. Certains formats se prêtent plus aux films d’animations, d’autres à la publicité… La bonne nouvelle, c’est qu’il est tout à fait possible de mélanger l’ensemble de ces éléments ! Jouer avec les textures et les types d’animation, les faire interagir avec la réalité donnera vie à vos messages. La créativité des motion designer est sans limites et chez Pomelo, elle est au service de vos idées. Alors, n’hésitez plus et contactez des professionnels de la vidéo, à l’écoute de vos projets !





Vous souhaitez voir de quoi on est capable chez Pomelo ? Suivez ce 🍊 !



Vous voulez découvrir comment booster votre stratégie marketing vidéo grâce au motion design ? Suivez le guide !